Menu

Avocat pour divorce et séparation à Bourgoin-Jallieu (38)

Quelles sont les conséquences de la séparation des parents pour les enfants ?

Selon le modèle d'union choisi par un couple (mariage, pacs, union libre, concubinage.), les procédures de séparation seront différentes, et font appel à des procédures spécifiques voire à l'absence de procédure, cependant, les questions relatives aux enfants restent les mêmes. Lors d'une séparation, il faut en priorité protéger les enfants. La recherche du dialogue et d'une solution amiable est toujours préférable. La médiation est envisageable, mais également le processus collaboratif, voire la procédure participative. Une réunion à 4, avocats et le couple, permet souvent de rétablir le dialogue et de trouver des solutions négociées.

En cas de résidence alternée, une pension est-elle due ?

En cas de résidence alternée une contribution à l'entretien et l'éducation des enfants peut être due notamment en cas de différence de revenus entre les parents.

De même, l'un des parents peut être amené à régler seul certaines dépenses spécifiques- frais d'école privée, frais d'activités culturelles ou sportives par exemple.

Contactez-moi

Si la résidence des enfants est fixée chez l'un des parents, quels sont les droits et obligations de l'autre parent?

L'autorité parentale est en principe conjointe.

Le droit de visite et d'hébergement du parent chez lequel les enfants ne résident pas, est organisé, à défaut de meilleur accord en pratique une fin de semaine sur deux et la moitié des vacances scolaires en alternance.
Il faut fixer des modalités, qui s'appliquent à défaut de meilleurs accords, et qui doivent être les plus proches possibles de la situation de fait.

Une contribution à l'entretien et l'éducation des enfants est due par celui qui n'a pas la résidence principale, sauf à ce qu'il soit constaté qu'il est hors d'état d'en régler une.

Comment saisir le Juge aux Affaires Familiales?

Le Juge aux Affaires Familiales est saisi par simple requête (il peut s'agir d'un simple courrier précisant les demandes, les coordonnées des parents, et comportant des pièces justificatives)

Si le recours à l'avocat n'est pas obligatoire pour les couples non mariés ainsi qu'en cas de demandes de modification après un jugement de , le recours à l'avocat est vivement conseillé pour rédiger cette requête, en particulier en cas de conflit.

L’avocat peut-être d’une aide précieuse en cas d’accord parental avec homologation par le juge.

En matière de divorce, l'avocat est obligatoire pour déposer la requête puis établir l'assignation en divorce.

Dans le cadre du divorce par consentement mutuel, chaque époux doit obligatoirement avoir son propre avocat. Le régime matrimonial doit être liquidé. L’avocat est le centre de cette procédure amiable.

Les grands-parents peuvent également avoir recours à un avocat pour saisir le Juge aux Affaires Familiales afin de solliciter des contacts avec leurs petits-enfants; il peut en être, de même de toute personne ayant tissé des liens avec l’enfant.

L'Aide Juridictionnelle peut vous être accordée en fonction de vos revenus et vos charges de famille.

Contactez-moi

Des concubins sont propriétaires d'un bien immobilier et ils se séparent, comment gérer cette situation ?

La rupture du concubinage impose, en cas de bien immobilier, un partage lors de la séparation. En l'absence d'accord amiable une procédure pourra être nécessaire pour mettre un terme à une indivision.

Cette procédure impose de saisir le Tribunal. L'avocat est obligatoire.

Le recours à l'Aide Juridictionnelle est possible.

Quelle procédure de divorce choisir ?

Les procédures de divorce ne peuvent être engagées que par l'intermédiaire d'un avocat :

Dans quel cas le divorce par consentement mutuel est-il possible ?

Le divorce par consentement mutuel est une procédure amiable. Les époux doivent être d'accord sur tous les points.

Chacun doit obligatoirement avoir son propre avocat, d'un cabinet différent.

L'avocat rédige une convention qui règle toutes les conséquences du divorce. Il importe que le régime matrimonial soit liquidé (un acte notarié est en nécessaire en cas de bien immobilier commun)

Les conventions de votre avocat pour divorce à Bourgoin-Jallieu sont très précises, personnalisées. Elles règlent les mesures relatives aux époux (usage du nom, prestation compensatoire.), les modalités relatives aux enfants (résidence, pension, droit de visite et d'hébergement, autorité parentale.) et liquidation du régime matrimonial (partage des comptes, des voitures, du mobilier, des parts de société...)

Contactez-moi

La convention de divorce , dés lors qu'elle est établie, est adressée par chaque avocat à son client. Passée le délai de 15 jours, les époux se réunissent, ensemble, avec les deux avocats, pour signer les conventions.

Ces conventions sont déposées chez le notaire, qui ensuite remet un justificatif à l'un des deux avocats, afin de lui permettre d'effectuer les transcriptions en marge des actes de mariage et de naissance.

Ce divorce n'est pas un jugement mais un contrat. Il peut faire l'objet d'un recours en annulation pendant 5 ans.

Il faudra veiller à sa validité dans un pays étranger si l'un des époux n'est pas de nationalité française.

Les enfants en âge de discernement doivent donner leur accord à cette procédure et renoncer à être entendus par le juge.

De nombreux documents sont nécessaires : actes de naissance des époux et des enfants de moins de trois mois à la signature des actes, acte de mariage récent , déclaration sur l'honneur, justificatif de l'information des enfants, copie carte d’identité ou du passeport des époux.

Chaque époux peut déposer un dossier d'Aide Juridictionnelle.

Quels sont les autres cas de divorce ?

En qualité d'avocate de l'un des époux, je dépose une requête en divorce, en faisant des propositions de mesures provisoires.

Ce type de procédure peut s'envisager en cas d'accord global, lorsque les époux souhaitent divorcer en mettant en vente leur bien immobilier, la vente pouvant intervenir pendant la procédure et /ou après le jugement de divorce. Les époux, assisté chacun d'un avocat, signent lors de l'audience de conciliation, un procès-verbal d'acceptation du principe du divorce. Le principe du divorce amiable est définitivement acquis et ne peut être remis en cause.

En cas de désaccord, il existe deux autres possibilités: le divorce pour faute ( adultère, violence..) ou le divorce pour altération définitive du lien conjugal, en cas de séparation effective depuis plus de deux ans au moment de l'assignation en divorce, ce qui signifie qu'il n'y a pas à attendre l'expiration de ce délai pour déposer la requête.

A tout moment, il est possible de régulariser la signature d'un procès-verbal d'accord même si cela n'a pas été fait lors de l'audience de conciliation.

En qualité d'avocat pour divorce, je prépare avec mes clients l'audience de conciliation - puis l'assignation en divorce.

J'explique chacune de ces procédures adaptée à VOTRE SITUATION PERSONNELLE.

Votre avocate à Bourgoin-Jallieu est à vos côtés lors de l'audience de conciliation.

Quelles sont les mesures accessoires au prononcé du divorce ?

Les mesures accessoires au divorce, outre les questions relatives aux enfants, sont constituées par la prestation compensatoire (rente, capital, abandon d'un bien.. et fiscalité), mais également l'usage du nom du conjoint.

Le chiffrage de la prestation compensatoire nécessite l’étude du passé, du présent et du futur…

Certains points relatifs à la liquidation du régime matrimonial peuvent être tranchés.

A quel moment l'avocat est-il présent ?

En qualité d'avocat, je vous assiste du premier rendez-vous aux publicités légales, et au-delà en cas de liquidation du régime matrimonial.

Je suis à vos côtés lors de l'audience de conciliation, je rédige l'ensemble des actes, je plaide les incidents de mise en état, je m'occupe d'adresser à l'huissier les significations, je procède aux transcriptions et je vous explique le suivi du dossier lors des rendez-vous.

Contactez-moi

Consultez également :